Philippe Pouletty, un entrepreneur aguerri

Les missions de l'entrepreneur au sein de Truffle Capital

Spécialisée dans la biotechnologie, Truffle Capital développe surtout des spins off de centres de recherche rattachés à des universités connues à l'échelle mondiale. Le médecin et son staff créent la majeure partie des entreprises soutenues par l'investisseur. Épaulé par sa maîtrise remarquable du milieu, Philippe Pouletty assure la formation et le suivi des différents travaux des PME de Truffle corrélés à la biologie. Les établissements épaulés par Truffle Capital se trouvent être sélectionnés selon leur originalité. Le Dr Philippe Pouletty se charge notamment de l'expertise et de la sélection des brevets dignes d'intérêt.

Le Dr Philippe Pouletty se concentre principalement sur l'immunologie et jouit d’une popularité remarquable à Stanford. En plus de ses actions auprès de cet établissement, le médecin a déposé une trentaine de brevets personnels à l'échelle mondiale. Opérant en Europe et aux États-Unis, le chercheur a édifié une myriade d'entreprises de biotechnologie produisant des soins ainsi que des matériels médicaux inédits. Le médecin recense une myriade de concrétisations dès ses débuts dans l'univers du business. Truffle Capital place le plus souvent des liquidités sur des projets à fort potentiel d'évolution soutenus par des passionnés ainsi que des experts. Le Dr Philippe Pouletty a ainsi pu être le promoteur de différentes évolutions dans le monde de la recherche médicale à travers la compagnie. Truffle Capital a donné l'occasion de proposer plus d’un millier d’emplois depuis sa formation. D'autre part, le fonds d'investissement a déjà soutenu une soixantaine de laboratoires pionniers dans le milieu de la recherche.

La société française Carmat se révèle entrée en bourse depuis 2010 grâce au talent de businessman du Dr Philippe Pouletty. Le chercheur a également brillé à travers les performances de cette enseigne en matière de cœurs artificiels. Symetis est une des compagnies du portefeuille de Truffle Capital dont l'introduction en bourse s'avère projetée pour 2017. Cette startup instituée courant 2004 élabore et commercialise des valves aortiques transcatheter. Courant 2014, le fonds d’investissement administré par le chercheur a institué Diaccurate en collaboration avec l’Institut Pasteur. La compagnie spécialiste de la biotechnologie s’attelle à produire un nouveau type de remèdes pour soigner les malades atteints du SIDA. Via les compagnies Deinobiotics et Biokinesis, Truffle Capital participe à l'élaboration de nouveaux antibiotiques et de contre le cancer. Au courant des enjeux du secteur, Philippe Pouletty finance ces laboratoires de recherches prometteurs.

Le fonds d'investissement Truffle Capital participe aux recherches sur les carcinomes mammaires et le cancer de la thyroïde dès 2005 via la société Théraclion. Le laboratoire crée et commercialise de nouveaux genres de traitement par ultrason. Via l’entreprise Myopowers, Philippe Pouletty ainsi que les gestionnaires de Truffle Capital réalisent des placements dans des solutions concrètes pour soigner les personnes atteintes d’incontinence urinaire d'effort sévère. De 2009 à 2010, Philippe Pouletty se trouve être le gérant par intérim de Theradiag. Épaulé par Truffle Capital dès 2003, le laboratoire spécialiste en diagnostic s'avère introduit en bourse courant 2012. Truffle Capital a entre autres créé Neovacs en 2003 pour découvrir des solutions pour traiter les affections auto-immunes. En raison de son fort potentiel d'expansion, la compagnie se retrouve cotée en bourse en 2010.

Les formations suivies par le médecin avant de rejoindre le secteur de la recherche scientifique

Au cours de son internat, Philippe Pouletty jouit d'un soutien financier de l’INSERM pour ses études en immunologie. Le jeune chercheur a réellement eu la possibilité d'approfondir ce domaine à l’hôpital Saint-Louis. Grâce à ses compétences en biologie moléculaire, le jeune diplômé se trouve être un protagoniste de premier plan du laboratoire de Stanford dédié à ce domaine entre 1986 et 1988. Par conséquent, l'ancien interne des hôpitaux de Paris se démarque très vite au sein de cette institution. Philippe Pouletty terminé sa formation à l’université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC) en 1981. Le futur businessman a pu débuter son cursus en médecine sitôt son bac série C en poche. En parallèle avec son travail hospitalier, le jeune interne rejoint un cursus sur l'immunologie et la virologie à l’Institut Pasteur de Paris. L'interne sort major du grand cours d’immunologie générale à la fin de l'année universitaire 1984.

Pour pouvoir encourager les PME novatrices au niveau mondial, Philippe Pouletty a entre autres travaillé avec le directeur de Microsoft de 2005 à 2010. Ces nombreuses collaborations prouvent son engagement au profit de la recherche scientifique et de l’innovation. Étant donné sa passion remarquable pour cette branche, le chercheur a été nommé président de France Biotech pour quatre mandats successifs entre 2001 et 2009. Cette association regroupe les professionnels œuvrant dans l'univers de la biotechnologie dans l'Hexagone. Philippe Pouletty se trouve être nommé président à titre honorifique de France Biotech à partir de 2009. L’ancien major de l’Institut Pasteur soutient par ailleurs diverses manifestations donnant les moyens de soutenir l'univers de la recherche et des affaires.